François Bellabas et Benjamin Roulet

Duà

Lieu Le Lavoir Numérique
4 Rue de freiberg
94250 Gentilly 

Exposition, Lavoir numérique

Unconcrete [Skateboard]

Exposition de François Bellabas et Benjamin Roulet

Ajouter à mon calendrier

Unconcrete
[Skateboard]
de François Bellabas et Benjamin Roulet

Exposition du 1er mars au 18 août 2024
Entrée libre 
Mercredi au vendredi de 13H30 à 18H30
Samedi et dimanche de 13H30 à 19H (fermée les jours fériés)

Vernissage 
Jeudi 29 février à 18h

Entrée libre 

Visite commentée en présence des artistes 
Jeudi 21 mars à 19h
Mercredi 26 juin à 19h

Entrée libre sur réservation 

« Par sa pratique, par son geste, le rider [le skateur] expérimente de manière physique et sensuelle la forme, la vélocité et les propriétés du béton »
François Bellabas

L’exposition Unconcrete est le fruit d’un dialogue sur le skateboard entre François Bellabas et Benjamin Roulet, entre un pratiquant et un non-pratiquant. Elle rassemble un corpus d'oeuvres qui interroge la discipline, son lien aux espaces urbains et son imaginaire. Unconcrete tente de traduire une expérience du skateboard dans un langage visuel et sensible.
Si l’un des deux artistes connaît intimement la gestuelle du skate, le second s’en empare par l’observation sur site et en ligne. François Bellabas et Benjamin Roulet dialoguent activement, scrutant et intégrant la sensation de la glisse par leur pratique commune de l’image.
Il y a le skate éprouvé et le skate rêvé. Les deux artistes s’approprient différents outils (photographie, photogrammétrie, modélisation 3D, impression 3D, vidéos, algorithmes de générations d’images, réalité augmentée) pour modéliser le lien entre espace physique (rampe, rail, spot, courbe…) et espace virtuel, entre tangible et impalpable. Par cette approche, ils proposent une extension du territoire du skateboard à la fois concret et non concret.

L'espace conceptuel du duo et l’espace physique du Lavoir Numérique se structurent en trois axes.


Le premier axe s’intéresse aux mouvements du skateur et de sa planche. En utilisant des outils de tracking d’images vidéo et de modélisation 3D, François Bellabas et Benjamin Roulet extraient, isolent et solidifient les mouvements d’un trick (d’une figure) dans l’espace. Ceux-ci s’incarnent à la fois en sculptures et en vidéos. Ces formes dévoilent chacune à leur manière la complexité, à la fois physique et poétique, de gestes parfois illisibles pour l'oeil.
Le second axe s’intéresse à la faculté propre au skateur d'inventer la ville comme un terrain de jeu, comme une réalité à modeler et à courber. Les deux artistes explorent l’espace urbain à la recherche de spots, afin de constituer une bibliothèque de formes. Puis, ils les combinent et les sculptent numériquement pour obtenir des maquettes en béton. Redevenues solides, ces extractions urbaines imaginaires s'activent en réalité augmentée via l’utilisation d’un smartphone ou d’une tablette,
pour révéler des mouvements de glisse possibles ou fantasmés.
Cette recherche de formes propices à la glisse se retrouve également dans leurs photographies générées par algorithmes où les images font fi de la gravité et des échelles. Elles proposent aux visiteurs des paysages d’un monde parallèle où le béton devient liquide et l’architecture devient sculpture.

Le troisième axe de l’exposition s’intéresse au point de vue du skateboard comme élément familier de l’espace public et à son influence induite par l’industrie, la mode, le jeu vidéo et le cinéma. La maquette d’une rampe fait dialoguer le monde intérieur et le monde extérieur en abritant dans ses entrailles un grenier. On y aperçoit une découpe qui permet d’entrevoir sous la charpente une chambre et une télévision qui diffuse une vidéo conçue depuis des séquences tirées du jeu
Tony Hawk’s Underground. Cette série est emblématique dans l’essor et la vulgarisation du skateboard et de son vocabulaire. Cette version est choisie spécifiquement car elle introduit pour la première fois une narration et un scénario qui rapproche le jeu vidéo du cinéma. Un arc narratif classique amène le héros à se dépasser et surmonter les épreuves.
Un dernier espace, enfin, permet de découvrir une sélection d’archives de magazines et une playlist de vidéos choisies par François Bellabas et Benjamin Roulet.

Télécharger le communiqué